lundi 16 mai 2011

Boobies and titties

Pour me mettre à l'heure américaine et tenter de mieux comprendre ce qui se passe outre-atlantique, je profite du cadeau que j'ai reçu par la poste ce matin pour m'immerger dans la culture du cru.

A woman was standing in the crowded lift of the Sofitel of New York. The Managing Director of the IFM got in accidentally elbowed her in the breast. He said:
- I'm sorry! But if your heart is as soft as your tits, you'll forgive me.
The woman replied:
- If your dick is as hard as your elbow, then I am staying in room 2806.


Vous aurez noté le rapide élargissement de mes possibles (grâce à la page 66). 
Je crois que je tiens le bon bout. 
Si je puis m'exprimer ainsi.


6 commentaires:

ariana lamento a dit…

excellent, bravo, c'est sans aucun doute la manière dont les choses se sont passées...

L'affreuse a dit…

Je vais essayer d'apprendre cette blague par coeur pour impressionner et faire rire les douaniers.

nathinphoenix a dit…

Ah tres drole mais je te deconseille fortement l'humour de cet accabi... et pas qu'avec les douaniers...

Je suis desolee mais j'ai fait une fausse manip et j'ai efface ton commentaire, J'y repondrai tout de meme, mais si tu pouvais le remettre...
Bisous et j'aime bien le livre. Je serai ravie de le lire ! Nath

Yibus a dit…

Mouais, je fais bien de partir, parce que les douaniers, avec ce genre de blague, ils ne sont pas près de te laisser entrer.

N'empêhce que j'aime bien la couverture (et le fort à propos nom de l'éditeur, "blanche").

Yibus a dit…

Eh mais... C'est le retour des seins. Chouette, des seins... Ouais, vive les seins...

(Fatigue après 48h passées devant l'ordi à essayer de trouver le moindre début de preuve de l'innocence absolue de DSK, pour coller à la majorité de Français qui crient au complot !!!).

ariana lamento a dit…

@Yibus: je tiens à te signaler que l'affreuse n'a jamais quitté l'essaim, euh... les seins.