jeudi 14 avril 2011

D'où viens-tu Johnny?

Aujourd'hui, je vais parler de mon mari, avec qui, soit dit en passant et bien que l'idée de l'amour éternel me fasse frémir,  j'ai eu l'honneur de convoler en justes noces deux fois, ce qui me permet de me rapprocher de Liz Taylor, une sacrée bonne femme, bien que décédée.



Il est très poli, et tout et tout mais son problème, c'est son air délicieusement exotique, on sait pas trop d'où.

Ca peut lui jouer des mauvais tours...

- en janvier 2010, à Prague, dans le quartier du château, vers la petite rue de Kafka,  cinq mastodontes urkainiens (au moins) l'ont fait reculé avec des mouvements inquiétants dans leur poches intérieures, sur le trottoir, pour protéger le passage d'un dignitaire de la mafia ouzbèque (au moins) accompagné de sa poule en fourrure véritable. On a eu vachement peur. Bon après, on a rigolé, parce qu'on est du genre à bien se marrer mais quand même, ça fait bizarre (je précise que mon mari portait une petite fille en doudoune rose sur les épaules, pour donner un aperçu de la scène plus complet).

- d'après un type du Consulat français de Munich,  il doit très vite trouver le moyen de se faire faire un certificat de nationalité française, vu que comme il est français et fonctionnaire de l'état, avec carte d'identité, passeport, et parents français depuis 1830, ça pourrait bien lui jouer des tours un de ces jours tous papiers en règle, vous voyez. On n'est jamais trop prudent, il a dit, le type de Munich. (moi c'est pas la peine, par contre, parce que ça se voit, que je suis française; le délit de faciès requiert une rare subtilité)

- on perd souvent du temps si y a des gendarmes ou la douane volante aux péages ou dans les gares, pendant les vacances, parce qu'avec ce beau soleil et l'ambiance estivale, ils aiment bien discuter avec lui 5 minutes, histoire de.

Mais parfois ça lui joue de bons tours!

- toujours à Prague en janvier 2010, on a eu une petite visite guidée de l'ancien ghetto par une délicieuse dame juive qui l'a pris pour un pèlerin israélien; notez qu'elle se fichât royalement que finalement pas.

- ça donne toujours un bon sujet de conversation avec les nouvelles rencontres: "Et alors, Nasreddine*, d'où viens-tu?", ce à quoi il répond avec malice "de Lorraine, et toi?".

- ça donne aussi des idées de menu quand on invite quelqu'un: "Ah tiens des Saint-Jacques? oh ben on pensait manger une tajine, nous!" (ndlr: il a jamais mangé de tajine, c'est plutôt couscous chez eux).


... et d'autres fois encore, ça ne lui joue pas de tours du tout!

car c'est tout petit, mais quand on fait des réservations d'hôtel, resto, appartements... 
on donne mon nom, au cas où.

11 commentaires:

patoumi a dit…

Je ne compte plus les fois où les gens disent "Qu'est-ce que vous pouvez bien parler français quand même!" ou "Ah, vous êtes médecin... Vous avez été adoptée?"
On ne donne mon nom pour réserver quelque part que si c'est un restaurant asiatique!
Bref, je compatis.

ariana lamento a dit…

je compatis aussi. Et ta fille, elle ressemble a qui?

L'affreuse a dit…

Merci pour la compassion, il sera content. Heureusement nous fréquentons moins les endroits où on le prend pour un terroriste tchétchène.

patoumi> ah oui c'est horrible, surtout l'adoption!

Nasreddine* a peu de remarques désobligeantes quand on le voit (à part avec la police), mais le mot "algérie" crée toujours de petits moments de flottement et un malaise palpable...


ariana lamento> ma fille ne ressemble à personne (ou alors à une arbalète) (rose et violette)

nathinphoenix a dit…

Tu gouteras le sel de la chose : on me prends pour une Allemande !

Tu t'es mariee deux fois, tu es encore loi de la moyenne de la dame americaine, sauf si tu as 25 ans...
Avec le meme : aaaaahhhhhhhhh you are so romantic !

Yibus a dit…

Pourquoi "surtout l'adoption c'est horrible" ?

Je te raconterai plus tard le pourquoi du comment de ma remarque.

L'affreuse a dit…

Nathinphoenix> alors je penche pour une personne blonde, grande et joviale (allemande du sud, voire suisse, mais dans ce cas sans chaussettes dans les tongs) (blague)

je me suis mariée deux fois avant trente ans, avec la même personne, ce qui est so romantic, mais c'était de mauvaise grâce, et pis que pendre: en blue jean! bouh.

Yibus> parce que évidemment, pour qu'une asiatique parle parfaitement le français ET soit médecin, il lui a fallu bénéficier de l'aide suprême: des parents blancs et français (et charitables avec autrui)

(d'ailleurs c'est bien connu, les parents blancs et français ont fort souvent des enfants médecins)

Non, mais le pire du pire, c'est qu'on lui a posé ces questions, et en toute innocence et gentillesse, très certainement?
J'attends le pourquoi du comment, mais avant j'ai tour eiffel...

Yibus a dit…

Quoi, "j'ai tour eiffel" ? J'ai beau tourner quinze fois l'astuce dans ma tête, je ne saisis point.

L'affreuse a dit…

ni contrepèterie ni astuce d'aucun genre, juste vacances parisiennes!

ariana lamento a dit…

ouais, comme j'ai danse.

Moi aussi, je me suis mariée deux fois avec le même homme.

Yibus a dit…

ah, j'ai compris le système.
"J'ai barbier"
"J'ai zabel"
"J'ai des dayas" (nuit au musée fan).

Alors, bonne vacances parisiennes.

Je file, j'ai chaud. (Ah non, là, mince, ça marche pas).

L'affreuse a dit…

ariana lamento> c'est drôle, les grands esprits!

yibus>ben merci (remarque c'est fini).